MAGAZINE CONSTAS
 

Éditorial du numéro en cours

Ce qui ne changera pas

Éditorial du numéro 56 / Été 2021
Me Gisèle Bourque, directrice générale de l’ACRGTQ et rédactrice en chef
Par  Me Gisèle Bourque,
directrice générale de l’ACRGTQ et rédactrice en chef

C’est l’été, un été important, et notre industrie est heureuse et en pleine action ! Les travaux sont au rendez-vous et les entrepreneurs du secteur génie civil et voirie également. On les voit à l’œuvre sur tous les chantiers d’infrastructures publiques du Québec.

Le REM, les lignes de transports d’énergie, les ouvrages municipaux et les travaux de pavage figurent en tête de liste des activités inscrites au calendrier des entreprises de notre secteur. Toutes les ressources du génie civil et voirie contribuent avec enthousiasme à relancer l’économie québécoise. Estropié par 15 mois de crise sanitaire et économique, le Québec avait grandement besoin de voir sa locomotive sur les rails. L’industrie de la construction est en marche et entraîne de longs convois dans son sillage.

Il faut dire qu’à la base, les entrepreneurs québécois ont été exemplaires dans la mise en place des mesures de protection nécessaires à la poursuite des chantiers, tout au long des mois de cette pandémie dont les restrictions nous ont tous mis à l’épreuve. De tels efforts de continuité ont pavé la voie à une reprise plus franche et efficace, plus ordonnée que si nous avions laissé s’additionner, par une malheureuse paralysie, les premières nécessités et les cas potentiels d’urgence. La Covid-19 nous a permis, en fait, par une situation inédite, d’aller puiser en nous-mêmes les forces et le courage de l’innovation.

Cette édition estivale témoigne elle-même de la continuité acharnée, du courage d’avancer et de la valeur incalculable de l’innovation. Le tandem de la continuité et de l’innovation souffle l’espoir, exprime un vent nouveau et saura nous porter au-delà de cette crise sanitaire qui aura marqué profondément l’histoire et l’orientation du monde actuel.

Le terme clé, en somme, après tant d’épreuves, est celui du renouveau. On le constate de plus en plus dans les discours, les actes, les centres d’intérêt : l’Industrie est en mode « innovation ». Le quorum des entrepreneurs, ouvriers, techniciens, ingénieurs, fournisseurs et donneurs d’ouvrage croient en un avenir innovant, sur la route duquel se croiseront une plus forte productivité, une meilleure rétention de la main-d’œuvre, une plus grande sécurité dans le travail, des technologies performantes et, bien sûr, de magnifiques projets de construction, dans un environnement et une nature avec lesquels nous aurons su faire la paix.

À tout seigneur tout honneur, et c’est l’innovation au cœur d’Hydro-Québec, grand donneur d’ouvrage et grand développeur, qui donnera ton et couleurs à nos pages. Notre dossier fera le point sur les orientations de la société d’État en matière de recherche et d’innovation, et témoignera des technologies nouvelles déjà en application sur le terrain.

Seront également mises en lumière les prouesses de notre secteur par le biais des prix que l’ACRGTQ remettait dans le cadre de son plus récent congrès, le 77ième. Le plaisir et le devoir de l’ACRGTQ, par son congrès, son magazine et l’ensemble de ses efforts, consistent en effet à mettre de l’avant, d’une année à l’autre, la force et la qualité du secteur génie civil et voirie de l’industrie de la construction.

Bonne lecture ! ■