MAGAZINE CONSTAS
 

Éditorial du numéro en cours

L’obligation absolue de réussir

Éditorial du numéro 54 / Hiver 2020-2021
Me Gisèle Bourque, directrice générale de l’ACRGTQ et rédactrice en chef
Par  Me Gisèle Bourque,
directrice générale de l’ACRGTQ et rédactrice en chef

L’industrie de la construction, à l’évidence, connaît un début d’année bien chargé, notamment avec le reconfinement et le projet de loi 59 sur la modernisation du régime de santé et de sécurité. Il en va de même pour l’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ), pour laquelle s’ajoutent aux défis globaux l’Assemblée générale de ses membres et l’ensemble des dossiers qu’elle mène en leur nom.

Le 15 janvier dernier, le ministre du Travail, Jean Boulet, afin de contrer au mieux la propagation du virus sur nos chantiers, appelait à un respect plus sévère des mesures sanitaires en place. C’est avec vigueur que les trois associations patronales représentatives de l’industrie, l’ACRGTQ, l’ACQ et l’APCHQ, ont invité les employeurs et employés de la construction à appuyer le Ministre par un renforcement des procédures et de leur application. Ces dernières ont publié un important communiqué conjoint à cet effet. Les mesures sanitaires décrites avec précision par le guide de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), rédigé conjointement avec ces mêmes associations patronales, les syndicats concernés et la direction de la santé publique, doivent être rigoureusement mises en application et suivies. À quoi il faut ajouter l’obligation absolue, en toutes circonstances et jusqu’à nouvel ordre, de réduire les activités de chantier à l’essentiel requis pour la réalisation des engagements contractuels. À défaut de quoi les chantiers pourraient se voir suspendus. On imagine l’impact majeur d’un tel scénario, pour la société, pour l’Industrie et pour notre secteur, au moment même où nous devons contribuer à maintenir à flot l’économie québécoise. Cet arrêt qui nous menace, dans le cas d’un échec quant à l’application des règles exigées, aurait l’effet d’un naufrage. Il ne doit survenir à aucun prix. Les entrepreneurs, tous ensemble et chacun de son côté, ne peuvent donc pas faillir à la tâche. Les chantiers sont les leurs, comme les responsabilités. La réussite, également, leur appartiendra. L’ACRGTQ les appuiera en tout temps, contre vents et marées.

Splendeur de Turcot

À titre de rappel des grands efforts dont nous sommes capables et qui nous définissent comme communauté de bâtisseurs, la présente édition de Constas se consacre, dans un dossier tout spécial, à la splendeur du nouveau projet Turcot, aujourd’hui terminé, réussi, inscrit dans notre carnet de route et dans le registre déjà volumineux de nos expertises. Innovation, santé et sécurité, mixité, ce projet de plus de 3,5 milliards de dollars aura été le lieu de nombreuses prouesses ! Turcot, en sa dernière année de parachèvement, est l’exemple parfait d’une avancée au-delà des écueils de la pandémie, l’exemple de ce que nous pouvons exécuter malgré tout, dans le strict suivi des mesures sanitaires et des consignes de resserrement des activités. D’autres grands chantiers actuels sont à citer au même titre, dont bien sûr les chantiers du Réseau express métropolitain (REM), où le génie civil se déploie dans toute sa grandeur. L’utilisation impressionnante d’un tunnelier dans le cadre du prolongement du Réseau jusqu’à l’Aéroport international Montréal-Trudeau, fait d’ailleurs l’objet d’un article en marge du dossier, ainsi que plusieurs autres sujets d’intérêt, nationaux ou internationaux.

J’espère que les efforts et l’enthousiasme que nous mettons dans la publication de Constas depuis presque quinze ans ont servi et continueront à servir d’inspiration au développement, au génie et à la persévérance, et ce bien au-delà de notre secteur et de nos membres. Je profite de l’occasion pour remercier sincèrement nos partenaires annonceurs, donneurs d’ouvrage, entrepreneurs et fournisseurs, dont la présence et le soutien, depuis toutes ces années, expriment un leadership essentiel à notre réseau, – et plus essentiel encore en ses temps singuliers où la communication et la continuité, plus que jamais, portent l’avenir. ■