MAGAZINE CONSTAS
 

Éditorial du numéro en cours

Action et impact du génie civil et voirie

Éditorial du numéro 48 / juin 2019
Me Gisèle Bourque, directrice générale de l’ACRGTQ et rédactrice en chef
Par  Me Gisèle Bourque,
directrice générale de l’ACRGTQ et rédactrice en chef

Les façons de faire et de construire, comme chacun le sait, se transforment. La santé-sécurité, au long de ces processus, ne doit pas être à la traîne, mais mise de l’avant, renforcée, intégrée. L’approche de la période de pointe, en génie civil et voirie, nous rappelle l’importance d’une culture d’entreprise qui s’impose à tous et en tout temps en matière de prévention des accidents au travail. Grands et petits chantiers doivent être des milieux de travail sécuritaires pour tous les travailleurs et travailleuses. Ce discours, mainte fois entendu, doit être repris sans cesse, chaque année, chaque mois, voire chaque jour.

Cette période estivale, justement, bien qu’en baisse par rapport à 2018, occupera fort les entrepreneurs du génie civil et voirie. Après les 32,5 millions d’heures travaillées de 2018, total alors en hausse de 11 % par rapport à 2017, la Commission de la construction du Québec s’attend à 29 millions d’heures travaillées pour 2019, soit un retour aux chiffres de 2017 (un ralentissement de 11 %). Ce que les chantiers du REM viendront apporter à la somme des heures travaillées dans la grande région de Montréal, la fin des chantiers du pont Samuel-de-Champlain viendra le soustraire.

L’ensemble de ces résultats démontrera encore une fois l’importance cruciale de notre industrie dans la vie de tous les jours, comme au long des années. Construction et réfection de routes, de ponts, de viaducs, d’égouts et d’aqueducs, de lignes et de barrages et de pipelines allongent le carnet de commandes de nos entrepreneurs et enrichissent nos villes et nos régions. Parmi toutes ces infrastructures, ce sont celles du transport en commun qui, cet été comme pour les étés à venir, mettront davantage nos entrepreneurs de l’avant, car elles prendront une grande place dans le paysage urbain du Québec.

Les changements climatiques et la croissance de nos agglomérations forcent les administrations fédérale, provinciales et municipales à repenser la mobilité. L’industrie de la construction, et par suite son secteur génie civil et voirie, se voient engagés en des changements primordiaux dont l’impact sera puissant sur le quotidien des citoyens. Les entrepreneurs continueront ainsi à maintenir au fil du temps une grande expertise dans le développement des infrastructures du transport collectif, quel qu’il soit.

Cette nouvelle édition du magazine est encore une fois le reflet de ce qu’est l’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ), éditrice de Constas, et donc celui de nos entrepreneurs à l’œuvre. Une association à l’écoute de la société et de ses enjeux, de ses membres et de leur vocation, fière de leurs accomplissements et tournée vers l’avenir.

Du Réseau express métropolitain (REM) à la ligne bleue, du tramway de Québec au SRB de Gatineau, plusieurs projets verront le jour dans les prochaines années. Il est essentiel de s’y intéresser et de les bien comprendre afin d’en saisir la nécessité et toute la portée. C’est ce à quoi vous invite, bien sûr, cette édition estivale de Constas.

Je profite de l’occasion pour annoncer que notre magazine est désormais imprimé sur un papier certifié FSC (Forest Stewardship Council) et présente donc tous les aspects d’une traçabilité internationale garante d’une utilisation responsable des ressources forestières de la planète. Constas devient donc un produit fait à 100 % de fibre provenant de forêts certifiées FSC. Avec l’appartenance à la très sérieuse norme FSC, et compte tenu que le papier est de surcroît un matériau hautement recyclable, nous sommes fiers de pouvoir considérer et présenter Constas comme un produit respectueux de l’environnement.

Pour de plus amples informations sur cette certification FSC, j’invite nos lecteurs à consulter le site de FSC Canada sur https://ca.fsc.org/fr-ca.

Bonne lecture FSC !