MAGAZINE CONSTAS
 

Le prix Fernand-Houle (PFH)

Fernand Houle (1933-2010). Diplômé de génie civil, Fernand Houle a fondé avec son frère Germain, Entreprises Bon Conseil (EBC) en 1968. Fonceur de nature, cet ingénieur de talent est devenu un des entrepreneurs les plus respectés du Québec en pavant la voie à de nombreuses organisations québécoises aujourd’hui reconnues. Président de l’ACRGTQ en 1984, Fernand Houle est considéré comme un pionnier qui a su saisir les opportunités d’affaires marquantes dans le domaine de la construction. Impliqué dans différentes associations, Fernand Houle fut également membre du premier conseil d’administration de l’Association des entreprises en construction du Québec (AECQ).

 

Afin de rendre hommage aux entrepreneurs qui se sont démarqués par un parcours entrepreneurial inspirant, l’Association des constructeurs de route et grands travaux du Québec (ACRGTQ) a mis sur pied, lors de son congrès 2017, le prix Fernand-Houle afin d’honorer la carrière impressionnante d’un entrepreneur dans le domaine du génie civil et voirie et en reconnaissance de sa contribution à l’industrie de la construction. Ainsi, à l’image du parcours de Fernand Houle, le lauréat aura démontré une position de leader dans son secteur et une implication notable au sein de l’ACRGTQ. Ce prix sera remis chaque année lors du congrès de l’Association.

 2017

LE MEILLEUR D’ENTRE NOUS

Le premier prix Fernand-Houle remis à feu Pierre Delangis

par Michel Joanny-Furtin

Pierre Delangis (1946-2013). PRIX FERNAND-HOULE 2017

Dans le cadre de son 73e congrès en janvier dernier, l’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) a remis à titre posthume le tout premier prix Fernand-Houle à feu Pierre Delangis honorant ainsi une carrière impressionnante dans le domaine du génie civil et voirie, et en reconnaissance pour sa contribution à l’industrie de la construction.

« L’ACRGTQ considère que nous avons une industrie de taille où on retrouve des personnages plus grands que nature. D’attribuer le premier prix Fernand-Houle nous permet aujourd’hui d’honorer Pierre Delangis comme un grand bâtisseur », a mentionné Roger Arsenault, président du conseil d’administration, lors de la remise du prix. Président de l’ACRGTQ en 2001 et 2002, Pierre Delangis (1946-2013) était très impliqué dans son industrie. Sa persévérance a permis de faire avancer de nombreux dossiers et contribuer ainsi à améliorer les façons de faire dans l’industrie.

 « Pierre, mon père, était un passionné du réseau routier (…), toujours à l’affût de l’évolution des matériaux, des outils et des nouvelles technologies», rappelle son fils, Luc Delangis.

« Pierre, mon père, était un passionné du réseau routier», rappelle son fils, Luc Delangis, actuel propriétaire des Entreprises Bourget. « Il avait pleinement conscience de l’importance de ce réseau routier dans le développement économique du Québec.» Luc Delangis partage son souvenir : « C’était un grand travailleur qui ne comptait pas ses heures. Il faisait confiance à son équipe. Je l’ai toujours vu comme un visionnaire toujours à l’affût de l’évolution des matériaux, des outils et des nouvelles technologies. Et pourtant, même s’il a œuvré toute sa vie dans le génie civil et la voirie, ce n’était pas un ingénieur, mais un chef d’entreprise qui pensait qu’il fallait proposer toujours mieux au client. »

Les Entreprises Bourget

Le nom de Bourget a été choisi par Joseph Delangis, fondateur de l’entreprise en 1962, le grand-père de l’actuel patron et propriétaire des Entreprises Bourget, Luc Delangis. Joseph croyait beaucoup à l’importance de l’éducation. Il a ainsi voulu honorer la mémoire de Mgr Ignace Bourget (1799-1885) qui a joué un rôle important dans la fondation du Collège de Joliette. Chez les Delangis, l’éducation reste donc une valeur sûre… et familiale : Luc Delangis est membre des fondations de l’école Les Mélèzes et du Collège Bourget.
En 1976, Pierre Delangis devient président de l’entreprise familiale, Les Entreprises Bourget, jusqu’à ce qu’il passe les rênes de l’entreprise à son fils unique Luc en mars 2011. « Pierre a commencé à travailler avec mon grand-père Joseph au sein des Entreprises Bourget dont il a repris les rênes dans les années 70 et dont il a assuré la présidence jusqu’en 2011 », reprend Luc Delangis. « Mon père était un innovateur qui savait s’entourer d’un “staff” ouvert et polyvalent pour trouver les meilleures opportunités d’affaires. Grâce à lui, nous avons développé la niche des revêtements écologiques et à froid, avec peu d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Grâce à cette passion des techniques innovantes et un peu différentes, notre équipe a vite compris qu’il y avait là un marché en développement… »

Au fil des ans, cette entreprise de Joliette a œuvré notamment dans le secteur de la construction routière, du pavage, de la restauration de chaussées, du traitement de surface et des usines d’enrobage. Elle a également été présente dans le déneigement et l’entretien hivernal.

 

Remise du premier prix Fernand-Houle
Dans l’ordre habituel, Marie-Claude Houle, présidente EBC inc, Luc Delangis, président Les Entreprises Bourget inc., Gisèle Bourque, directrice générale de l’ACRGTQ et Roger Arsenault, vice-président Groupe Aecon Québec ltée et président du conseil d’administration de l’ACRGTQ. CR Photo : ACRGTQ

Être fier de ce que nous accomplissons

« J’avais constaté que l’ACC (Association canadienne de la construction) remettait chaque année des prix afin de rendre hommage à ses membres », relate Roger Arsenault, président de l’ACRGTQ. J’étais par ailleurs revenu sur ce point dans mon discours d’investiture en déclarant que nous devions être fier de ce que l’on bâtit, qu’il fallait rendre hommage à une carrière d’exception dans notre secteur au Québec. Le nom de Fernand Houle est vite sorti du lot pour donner un nom à ce prix hommage. » •